Vidéo – Pour patienter … La lumière naturelle et artificielle PV1

Avant de démarrer

N’oubliez pas que pour “avancer” dans la présentation, le plus simple est d’appuyer tout simplement sur la touche “espace” de votre clavier.

Et si vous voulez, vous pouvez suivre la présentation de prise en main qui est proposée sur le site.

Enfin, et c’est essentiel, sachez que ce support de formation n’est pas définitif, il évolue au gréé de vos remarques et contributions (cliquez sur la bulle en haut à gauche) …

Éric Seigne <eric@videosub.fr> – cc-by-sa

La lumière naturelle et artificielle (Vidéo Niveau II)

Adresse directe de la présentation au format webLe glossaire de la vidéo sous marine...Accueil général, le fichier PDF est proposé en téléchargement

La lumière – Plan de la présentation

  1. Éclairage artificiel
  2. La lumière et la balance des blancs
  3. Utilisation de l’éclairage

La lumière – Plan de la présentation

  1. Éclairage artificiel

  2. La lumière et la balance des blancs
  3. Utilisation de l’éclairage

La lumière – Éclairage artificiel

Éléments pour choisir son éclairage

  • Points chauds
  • Connaître les différences entre les éclairages d’exploration et vidéo
  • Les principaux types de LED
  • Température de couleur des phares exprimée en Kelvin
  • Puissance en Lumens
  • L’autonomie des batteries
  • Les différents chargeurs du marché

Quelques notions sur l’exposition

  • C’est la quantité totale de lumière reçue par la surface sensible (“pellicule”)
  • Mesure TTL (Au travers de la Lentille) -> donc toutes nos caméras (sauf les reflex)
  • Sur-Exposition (cramé)
  • Sous-Exposition (trop sombre)

Points chauds, angle couvert par les phares

  • Lampe d’explo au faisceau étroit -> point chaud
  • Phare vidéo: généralement ~120°
  • Lumière uniformément répartie
  • Lumière uniforme y compris en fin de batterie

Température de couleur en Kelvin

Puissance en Lumens

Ampoule à incandescence15W25W40W60W75W100W150W200W300W
Ampoule "Éco"125lm292lm432lm741lm970lm1398lm2253lm3172lm
LED136lm249lm470lm806lm1055lm1521lm2452lm3452lm4850lm

Note: Les lumens n’ont aucune relation avec la température de couleur. C’est une unité subjective dépendant de l’être humain. Elle quantifie la quantité de lumière perçue par un être humain “moyen” en présence d’une source de rayonnement électromagnétique.
Attention ! en électricité, le watt est l’unité de puissance d’un système débitant ou absorbant une intensité de 1 ampère sous une tension de 1 volt. La corrélation sur ce tableau entre des notions d’optique et les watts n’est qu’un indice de compréhension mais pas une vérité scientifique.

Autonomie des batteries

Avant de vous équiper, pensez aux points suivants:

  • Durée de mes plongées ?
  • Combien de plongées par jour ?
  • Possibilité de remplacer les batteries / les recharger entre deux plongées ?
  • Type de batteries, type de chargeur, type de connecteur ?
  • Attention aux batteries spécifiques (coût, remplacement, durée de vie)
  • Facilité de start/stop des phares ?
  • Consommation réelle ?

Astuce “chargeurs”

Chaque chargeur est spécifique …

  • Essayez de choisir vos équipements aussi en fonction des chargeurs
  • Et pourquoi-pas bricoler un peu ? un octopus de fils de chargeurs ?

La lumière – Plan de la présentation

  1. Éclairage artificiel
  2. La lumière et la balance des blancs

  3. Utilisation de l’éclairage

La lumière et la balance des blancs

  • Mode automatique
  • Mode semi-automatique

Balance des blancs semi-automatique – Panasonic GH4

Extrait du manuel Panasonic/GH4

Balance des blancs semi-automatique – Panasonic GX8

Extrait du manuel Panasonic/GX8

Balance des blancs semi-automatique – Olympus E-M1

Extrait du manuel Olympus/E-M1

Balance des blancs semi-automatique – Sony Alpha 7

Extrait du manuel Sony/Alpha7

Balance des blancs – Exemple

Balance des blancs – Exemple

Au sujet de la balance des blancs

Remarques “personnelles” si vous utilisez la balance des blancs manuelle:

  • Consultez la notice d’utilisation de votre matériel !
  • Nous ne sommes pas en studio ! les conditions varient très vite …
  • Programmez un bouton d’accès rapide et si ce n’est pas possible, “oubliez” cette idée de vouloir le faire sous l’eau
  • Attention à la distance / Épaisseur d’eau
  • N’est pas utile si vous avez des phares
  • Si vous montez en niveau et qualité de matériels, préférez l’utilisation d’un profil d’enregistrement vidéo de type flat que vous travaillerez ensuite en post-production

La lumière – Plan de la présentation

  1. Éclairage artificiel
  2. La lumière et la balance des blancs
  3. Utilisation de l’éclairage

Utilisation de l’éclairage

  • Positionnement sur le caisson
  • Longueur des bras
  • Orientation
  • Distance du sujet
  • Les particules
  • Notion de relief

Positionnement sur le caisson

  • De chaque côté
  • Pour éviter les ombres portées
  • Réglables pour s’adapter aux situations
  • Différents selon le sujet (macro / grand angle)
  • Détaillé dans le cours sur le matériel
Les phares...

La longueur des bras

  • Pourquoi en faire un point spécial ?
  • C’est un élément très qualitatif !
  • Cône d’éclairage / Gestion des particules / Des ombres
  • Des bras longs permettent un réglage fin … mais sont plus délicats à manipuler
  • Bras “de photographe” ou “de vidéastes” ?

Orientation, distance du sujet

  • Éclairage direct
  • Éclairage indirect
  • Ne pas cramer (surexposer le sujet)
  • Éclairer le sujet ou les particules ?
  • Ne pas oublier la “masse d’eau” entre le sujet et le capteur

Notion de relief, les plans

  • Éclairer le 1er plan ?
  • Mettre en évidence le volume ?
  • Ambiance ? Macro ? Épave ?
  • Un bon éclairage permet de faire des prises à contre jour

Parce-qu’il faut bien se dire au revoir

Merci pour votre écoute et à toutes celles et ceux qui m’ont donné envie de faire ce support

  • La biologie sous marine en premier … faut-il dire pourquoi ?
  • Les formateurs et formatrices vidéo/photo que j’ai rencontrés
  • … vous … 🙂