Category Archives: L’environnement

  • 1

Les chromatophores – Exemple sur la Seiche – Sepia latimanus

Catégorie(s) : Actualité , Album , L'environnement

Jolie rencontre avec une Seiche aujourd’hui d’autant plus que celle-ci a décidée de changer de couleur juste sous mon objectif !

C’est l’occasion de vous rappeler comment ces bestioles font pour changer de couleur à l’aide de leur chromatophores … procédé assez génial. J’espère que vous ne regarderez plus jamais une seiche de la même manière après ça …


  • 0

Naissance d’un moteur de recherche spécialisé sur la bio sous marine

Catégorie(s) : Actualité , L'environnement

Bonjour,
pour lancer cette année 2017 nous avons le plaisir de vous inviter à faire connaître le moteur de recherche octosearch.fr qui se fixe pour objectif d’indexer tout site internet parlant de biologie sous marine !

Le point de départ est une liste de sites notée au gréé des formations “bio” ainsi que la longue liste de liens du forum “biologie” de plongeur.com.

Et la mission de départ était:

  • de ne plus dépendre des moteurs généralistes qui “essayent de comprendre” (ou orientent) nos recherches par rapport à celles du plus grand nombre (ainsi cantabrique sera transformée en cantabrie par certains)
  • d’indexer manuellement des sites qui sont “assez mal référencés” (tous les titres de toutes les pages sont identiques)
  • de monter en compétence sur ce domaine de la recherche multi-sites webs
  • d’apporter un vrai “plus” pour ne pas perdre de temps à cherche des informations sur chaque site un par un et au final se restreindre mécaniquement à un ou deux

Le nom et le logo sont aussi un petit pied de nez au “vas chercher Lycos” qui a bercé les premières années du web grand public français.


  • 0

Support de formation “bio niveau 1 – Les Mollusques”

Catégorie(s) : Actualité , L'environnement

J’ai le plaisir de vous annoncer la disponibilité du support de formation “Les Mollusques” que j’ai produit dans le cadre de la formation “bio 1” du Codep 33:

  • Le support de formation en ligne
  • Le glossaire à avoir sous la main
  • le PDF à télécharger (mais ne l’imprimez pas)
  • en cadeau, la petite fiche que j’ai distribué au début du cours avec les liens et surtout la partie à découper pour me faire passer anonymement à la fin du cours les remarques constructives -> merci pour les super bonnes idées et les correctifs à apporter !

Une belle soirée passée avec des gens intéressés par le sujet, que demander de plus !


  • 0

L’environnement de plongée à Arcachon

Catégorie(s) : L'environnement

Les marées et les coefficients de marée

Le bassin d’Arcachon est un espace de 155km² à marée haute et seulement 40km² à marée basse … ça représente environ 370 millions de mètres cubes d’eau qui transitent par “les passes” (environ 3km de large parsemées de bancs de sables). Pour plus de détails sur cet espace unique, consultez la fiche wikipédia.

Pour nous autres, plongeurs vidéastes, il faut garder en mémoire que

  • c’est un bassin versant, donc toutes les alluvions “glissent” jusque dans le bassin
  • c’est une zone sous pression, et de nombreuses activités se partagent l’espace du bassin
  • il n’est possible de plonger qu’à l’étale de marée lorsque les coefficients sont en dessous de … 80 “environ”

Pour savoir quand vous pouvez plonger, consultez l’annuaire des marées et des coefficients sur le site maree.info

La visibilité

Du fait de l’environnement détaillé ci-dessus vous comprendrez facilement que la visibilité à Arcachon est très variable, mais elle est rarement de plus de 7-8 mètres, oubliez donc les photos en grand angle comme on peut le faire dans des eaux limpides. Du fait des très nombreuses particules beaucoup de vidéastes se convertissent à la photo … Néanmoins il nous arrive d’avoir parfois d’excellentes conditions de plongées et nous pouvons alors faire de très belles images.

Exemple de vidéo avec une visibilité entre bonne et très bonne pour le bassin :

 

À comparer avec celle-ci où la visibilité était mauvaise … mais il y a encore pire, parfois on ne vois pas le bout de son bras et on plonge bras-dessus-bras-dessous avec son binôme, on oublie alors l’idée de faire de la vidéo 🙂 Précision: cette vidéo n’est pas tournée de nuit !

 

Les sites de plongées

Il existe de nombreux sites de plongées accessible depuis le rivage:

  • Saint Yves à Arcachon (enrochements “perrets” et épaves)
  • La Vigne (hippocampes, herbiers, plongée peu profonde)
  • L’herbe (hippocampes, herbiers, plongée peu profonde)
  • Hortense au Cap Ferret

Et d’autres sites sont accessibles uniquement en bateau:

  • Le grand banc (herbier, plongée peu profonde)
  • Le roche Velen (épave, il ne reste pas grand chose)
  • Le jean-pierre
  • Les Blockhaus (dans les passes)

À l’extérieur du bassin se trouve une épave proche, “Le Chariot” (30 m) et du fait qu’elle se trouve en dehors du bassin, les conditions d’accès sont un peu compliquées mais la visibilité est souvent bien meilleure que dans le bassin.

En dehors du bassin, certains professionnels locaux (en particulier Aquarius, école de plongée Tek) vous proposeront d’aller sur des épaves plus lointaines où les conditions de visibilités sont bien différentes

  • La Croche aux Tacauds (40 m)
  • La Croche au Chalut (50 m)
  • Le Remorqueur de la Kriegsmarine (34 m)
  • La Suzanne M
  • Le Gauleiter Alfred Meyer (60 m)
  • L’Émile Marie (60 m)
  • Le Valpareso (58 m)
  • Le Garron Head (65 m)
  • Le Balena (65/68 m)
  • La Roche Grise (65/68 m)
  • Épaves du convoi du 24 juin 1917 (depuis Arcachon)